En chiffres

1,5 milliard

La mobilisation du territoire a déjà permis, depuis 10 ans, de diminuer de 1,5 milliard de litres par an le volume d'eau potable prélevé dans le milieu naturel.