L'eau et vous

L'eau : un bien précieux sur le Dunkerquois

L'eau qui alimente les 220 000 habitants du Dunkerquois provient du territoire Audomarois, dans les collines de l'Artois (bassin versant Nord Audomarois), à 40 kilomètres de Dunkerque. C'est la seule source d'alimentation en eau potable pour le bassin Dunkerquois.

La région Dunkerquoise puise son eau dans la nappe phréatique de Houlle-Moulle. Toutefois, quand les précipitations sont durablement insuffisantes, il devient nécessaire de soutenir le niveau de l’eau souterraine par une réalimentation artificielle. A cet effet, la Collectivité a mis en service une usine de rechargement de la nappe, qui pompe l’eau de la rivière Houlle en période de sécheresse et réalimente la nappe phréatique. Le dispositif permet d’alimenter en permanence le territoire avec une eau de qualité homogène.

  • Plus de 220 000 habitants sont desservis en eau sur le Dunkerquois,
  • On dénombre environ 90 000 abonnés dont 84 000 foyers,
  • 13 réservoirs permettent de stocker 30 500 m3,
  • Le Dunkerquois est sillonné par 1 458 km de canalisations.

L'eau potable

L’eau est prélevée dans la nappe phréatique à l’aide de 16 forages exploités par le service de l'eau du Dunkerquois, délégataire de la Collectivité. De la nappe phréatique de Houlle-Moulle, l’eau transite par les châteaux d’eau de l’agglomération avant d’atteindre les robinets. Afin de garantir la qualité de l’eau, des analyses sont effectuées de manière régulière, tout au long de l’année par le service de l'eau du Dunkerquois et l’Agence Régionale de Santé.

Le réseau d'eau industrielle

Afin de préserver la ressource en eau tout en accompagnant le développement économique du territoire portuaire, la Collectivité a créé un réseau d'eau industrielle distinct du service d'eau potable, dès 1972. Son but est de mettre à disposition de grandes quantités d'eau de qualité et de coût adaptés aux industriels tout en évitant le recours à l'eau potable dont les ressources sont limitées. C'est donc l'eau de surface prélevée au canal de Bourbourg qui alimente les sites industriels du bassin. En quelques chiffres (2011) :

  • 12 clients industriels
  • 98.5% de rendement réseau (en 2009, les rendements de réseau étaient en moyenne de 75% au national)
  • 22 045 000 m3 de volume consomme

Traitement des eaux usées

La Communauté Urbaine de Dunkerque possède quant à elle la compétence d’assainissement des eaux usées. Elle gère et entretient un réseau de 1 000 km de canalisations et 101 stations de pompage.

Ce réseau collecte les eaux pluviales et les eaux usées rejetées par les habitants pour les envoyer, via 162 postes de relèvement, vers l’une des 8 stations d’épuration exploitées par le service de l'eau du Dunkerquois que compte le territoire communautaire : à Bray-Dunes, Coudekerque-Branche, Dunkerque, Grande-Synthe, Loon-Plage, Gravelines, Bourbourg, Saint-Georges-sur-l’Aa.

Pour atteindre le « zéro nuisance », la Communauté urbaine de Dunkerque investit régulièrement dans l’entretien et la rénovation des stations d’épuration. La station de Coudekerque-Branche, capable de traiter 42 000 m3 par jour et qui se veut de Haute Qualité Environnementale est entrée en service début 2009.

Cliquez pour une vue agrandie